la vie de l’associationLes assemblées générales

Assemblée Générale - 2011


Une fois de plus nous nous sommes retrouvés à la Barreyrie, notre berceau, pour faire le bilan de l’année écoulée. Année riche en projections et rencontres, que nous avons bouclée par (comme de bien entendu) une projection ... et une bouffe (un couscous gargantuesque, cette année). Une vingtaine de personnes à l’AG, un peu de sang frais au bureau, une trentaine de personnes au couscous et plus de 40 à la projection. On peut se dire satisfaits !


... en reprenant la chronologie de l’ordre du jour :

Repas AG 2011Elle a commencé presque à l’heure notre AG, après près de deux heures de pluche et de cuisine pour anticiper la tablée du soir.
Le soleil nous a permis de nous « assembler » dehors et avec le plaisir de constater que le cercle s’agrandit, que des nouveaux nous rejoignent, même si les anciens restent fidèles au poste, même si l’ordre du jour chargé n’a pas permis de prolonger autant qu’on l’aurait voulu des débats drôlement intéressants...

Bilans 2010/2011

L’année dernière, 56 adhésions, pour moitié prises à l’Assemblée Générale, le reste au fil de l’année, des projections et des rencontres...

Bilan financier sans surprise : les dépenses dépassent toujours les recettes mais de deux cent euros seulement... A nous d’être plus créatifs pour trouver des ressources nouvelles, mieux communiquer sur nos projections et élargir le cercle des adhérents et du public...
Le tableau récapitulatif de nos projections (ci-dessous) permet de constater que nous avons assuré 18 projections cette année.

Une formule d’adhésion associations

L’expérience des années passées nous incite à « officialiser » nos collaborations avec des associations déjà partenaires ( l’Arbre à pain, Cap Conviv’, Sortir du Nucléaire, Rivages, et à susciter de nouvelles collaborations, Cantadear, IEO, ou des structures culturelles ou sociales, CCAS de Maurs, Communauté de Communes Entre Cere et Rance, Pays de Massiac.)

L’adhésion est fixée à 20 €, ça reste symbolique mais notre collaboration prend du sens et nous donne un rayonnement en terme de lisibilité bien plus large. Lorsque nos fichiers adhérents sympathisants se croisent, nous pouvons sensibiliser et mobiliser un cercle bien plus étendu.

Nos relations avec l’Union Peuple et Culture

Un petit rappel historique, et la communication de la lettre du Président Fayolle.

Donc la dette est remboursée.
Pour envisager une implication au niveau national, une réflexion plus approfondie s’impose, en se tenant au courant des propositions de thème, d’actions. Notre structure qui ne comporte que des bénévoles peine un peu à trouver des volontaires qui s’engagent à subir 6+6 heures de train pour rallier les lieux de débat...

Projet d’action formation Education Populaire

Théâtre forum, conférence gesticulée, atelier de formation... Etienne nous parle d’une envie déjà évoquée en interne de proposer à nos adhérents ( et aux associations partenaires ) des thèmes comme la désintoxication du langage ou l’Education Populaire proposés par la Scop du Pavé ou plus près de nous à Toulouse, par la coopérative du Vent Debout.
Compte tenu des calendriers très serrés, il a été envisagé de faire ce type d’action à l’occasion de notre AG 2012, si,si....

Une soirée conférence, l’AG le lendemain matin et les ateliers l’après-midi. Ce qui veut dire qu’on a fixé déjà deux dates possibles 21/22 septembre ou 28/29 septembre 2012. Des lieux évoqués : Giou de Mamou, Le Bex... L’AG et les ateliers resteraient à la Barreyrie, mais évidemment on en reparle au fur et à mesure de la mise en place de l’action.

Le budget d’une telle action est conséquent mais pas impossible surtout si on le lie avec une demande CNDVA...donc....

Dossier CNDVA

Nous avons deux années consécutives demandé et obtenu des financements pour des actions en interne (2007 et 2008). Ces possibilités existent toujours et il n’y a aucun risque à tenter la demande sinon à passer quelques heures à gratter du papier en amont et en aval, mais il nous semble que l’action proposée ci-dessus en vaut la peine...
Les dossiers sont à déposer en Avril et on sait avant l’été si on a obtenu la prise en charge ou la participation pour une ou deux actions.

Les festivals, les découvertes, les demandes, les dates, les envies...

Les demandes ou les contacts sont quelque part une reconnaissance de notre présence sur le territoire : CCAS de Maurs, Communautés des Communes Cère et Rance et Massiac.
Ci-joint le tableau qui récapitule les demandes et les découvertes.

Documentaire sonore

Quelques précisions sur le documentaire sonore présenté par Mathieu. Là aussi une envie déjà évoquée mais ranimée par la soirée SCAM de Lussas.
On a très envie d’essayer. Le contact Thomas Charmetant est précieux, allez voir...
C’est très abordable financièrement et envisagé dans les locaux de Beliash en février ????

http://thomas.charmetant.free.fr/nave_va_sonora.mp3

http://thomas.charmetant.free.fr/paysan_tolstoi.mp3

Les lieux qu’on aime

Il y a pour nous des lieux qui s’imposent, La Barreyrie bien sûr, Maurs, Giou de Mamou, l’Arbre à pain, ceux qui nous ont séduit, les ateliers des hortes, d’autres sur lesquels on doute compte tenu des faibles fréquentations mais n’abandonne pas comme Siran . On continue notre réflexion et on se laisse porter par les demandes et les coups de coeur...

Renouvellement du bureau

L’ensemble des présents adhérents constituera le conseil d’Administration.
L’équipe en place, bureau et tous les actifs actuels, autour des mises en place, des actions du site internet et de tout le travail partagé, accepte de continuer, renforcée pour les bilans financiers par Valérie Hébert, puisqu’on nous a fait remarquer que nous n’avions qu’une comptabilité simplifiée...

Sur notre site et via les infos de notre liste mails, vous trouverez l’actualité et l’avancement de nos projets ….

Et pour la suite, nous allons faire ... comme d’habitude et même un peu plus encore !!!

On va continuer à vous faire voir des films qu’on a aimé et qui raisonnent avec le monde dans lequel on vit. On va continuer à tisser des liens, appendre des choses, aller chez les gens qu’on aime, disputer, débattre, rigoler autour d’un verre ou d’un casse-dalle, voir ce qu’on peut faire, appuyer là ou ça fait mal...

On a aussi bien envie de vous proposer de nouvelles expériences. D’aller faire un tour du coté du documentaire audio. Pour voir comment ça fait quand on a plus l’image. Comment travaillent ces gens de la radio, ces tripatouilleurs sonores.

Et puis, notre assos, on la veut généreuse, partageuse. On aime bien les copains, mais on est aussi avide de rencontre, de nouvelles têtes, de nouveaux regards sur le monde. Alors on vous attend, les qu’on connaît pas, et on vous attend nombreux !

Bref, on est heureux de commencer une nouvelle saison.

A bientôt,

L’équipe de PEC Cantal.