notre vidéothèqueTous les films

Babel Caucase Toujours

De Mylène SAULOY, 2008, 90’



Babel Caucase toujours ! est conçu comme un road-movie politico-culturel. Une caravane de solidarité culturelle partie au printemps dernier dans l’espoir de relier Grozny et qui a amené une soixantaine d’"artistes" dans huit camions attelés pour d’incroyables rencontres musicales, gastronomiques, équestres...dans les villages de la Géorgie - sous blocus russe et les camps de réfugiés de Varsovie - où sont parqués les Tchétchènes


Marcho Doryila

Marcho Doryila est le « bonjour » collectif tchétchène ;
littéralement, il signifie « Que la liberté entre avec vous ! »

Marcho Doryila est une association créée pour inventer des échanges culturels, humains, affectifs et éducatifs avec la Tchétchénie, briser le cercle de l’enfermement, de l’isolement, créer un pont, des liens entre des citoyens - gens de culture et de pensée - d’ici et de là-bas.

C’est même écrit dans ses statuts.... Les membres fondateurs de Marcho Doryila sont des gens de théâtre, de musique, de pensée, de ciné, d’écriture, d’université, mais aussi des amis paysans et employés, des célèbres et des moins célèbres, des kurde, kabyle, brésilien, anglais, russe et même normands et autres français de plusieurs recoins de France

Tel que l’affirme l’Article 2 de ses statuts ... L’objet de l’association est de favoriser les échanges culturels et universitaires avec la Tchétchénie et le Caucase, de soutenir la reconstruction d’un système d’éducation tchétchène, et d’encourager la diffusion artistique et culturelle du peuple tchétchène et des autres peuples du Caucase.

Marcho Doryila a été créée administrativement pour gérer des subventions pour des opérations culturelles pour et avec la Tchétchénie.

Une caravane de solidarité culturelle - 50 artistes, 8 véhicules attelés - s’est rendue dans le Caucase au printemps 2007 pour des rencontres, avec l’espoir de relier Grozny…

Une Caravane culturelle solidaire venue de France est partie à la rencontre du Caucase au printemps 2007.

Un périple d’un mois et demi, réparti en cinq étapes entre la Géorgie, l’Azerbaïdjan et la Pologne, au cours desquelles elle a créé des évènements culturels, festifs, des ateliers, des banquets , des concerts, des rencontres où s’opèrent la magie langagière des arts universels et singuliers entre artistes d’ici et là-bas, où se mêlent les populations, s’échangent des regards croisés, curieux des uns, avides des autres, les sens en éveil.
« Babel Caucase » tisse des liens entre les peuples, crée des métissages, donne à voir , à entendre, nourrit l’âme de beauté et offre espoir à ceux qui en manquent, de se sentir moins seuls, de se sentir plus proches.


Entretien avec 2 personnes de la caravane


Mylène SAULOY

Mylène Sauloy a grandi à Marrakech. Après quelques années en France, elle part pour l’Amérique latine où elle vivra près de vingt ans. Elle y termine ses études d’architecture, obtient un doctorat en sociologie, travaille à différents livres, réalise une série de films sur la résistance et des documentaires sur la relation entre la musique et la société, et sur l’indianité…

De retour en France, elle s’intéresse dans ses films aux liens entre art et résistance, culture de résistance.

Elle s’engage pour la Tchétchénie et crée une association de solidarité culturelle, Marcho Doryila, qui organise les tournées européennes d’une troupe d’enfants danseurs de Grozny : le film Danse avec les ruines relate cette épopée.

L’association invite d’autres artistes tchétchènes à se produire et offre ainsi une scène à une culture bombardée. En 2007, elle monte Babel Caucase, caravane d’artistes pour le Caucase, dans l’espoir de rejoindre Grozny. Elle travaille toujours à des films sur le thème « culture et résistance ». Au nom des mères, des fils et du rock’n roll (2006) et Babel Caucase toujours ! (2008) sont les plus récents.


Filmographie

- Babel Caucase toujours ! (Marcho Doryila, 2008)
- Quand le soldat Volodia filme sa guerre (2004)
- Danse avec les ruines (2002) Voir fiche du film sur ce site
- Loup et l’Amazone (Le) (2000)
- Torrent qui porta le chant aux Ouighours (Le) (1999)
- Ballade du loup et de l’amazone (La) (1997)
- Dernier Tinigua (Le) (1995)
- A qui profite la cocaïne ? 2 (1994)
- A qui profite la cocaïne ? 1 (1994)


Site web

De Babel caucase : http://babelcaucase.free.fr/

Du projet babel caucase : http://babelcaucase.free.fr/projet.html

De Marcho Doryila : http://www.marcho.net/


Production/Diffusion : Association Marco Doryila et Arte