notre vidéothèqueTous les films

Histoire d’A

Charles Belmont et Mariette Issartel, 1973, France, 85’


Ce film avait été diffusé à l’IUFM.


Un jeune couple dans un cabinet médical. Il s’agit d’une consultation précédant un avortement dans le centre d’orthogénie d’une grande ville de province. Cet avortement va se dérouler devant les spectateurs dans tout son réalisme.
Au-delà de ce qui devait être une court-métrage sur une méthode abortive, le film est l’histoire de la lutte des femmes pour rompre le silence.

Ça se passe de commentaires

“L’avortement, décidément, vaut bien des tracas à ceux qui sont chargés de faire appliquer les lois, si désuètes soient-elles. Qu’il s’en pratique tous les jours — plus ou moins clandestinement — passe encore ! Mais qu’on y consacre un film, qu’on l’interdise et qu’il soit malgré tout diffusé, voilà qui dépasse l’entendement. Cela s’explique pourtant aisément. Il faut, en effet, se souvenir de l’importante mobilisation d’une partie de l’opinion en faveur de la liberté de l’avortement qui a abouti à ces centaines d’interruptions de grossesse qui ont lieu chaque semaine à partir de permanences bien connues et dont certains journaux, comme Actuel, ont même publié les adresses. Ces militants sont les mêmes qui assurent aujourd’hui le succès d’Histoires d’A. Rarement film aura bénéficié d’un réseau de distributeurs aussi nombreux et bénévoles. ”

Bruno Frappat
(Le Monde, 22 février 1973)


Le réalisateur

"Cinéaste et acteur amateur, Charles Belmont est mort volontairement à Paris le 15 mai, à 75 ans. Il avait débuté comme comédien pour Chabrol (les Bonnes Femmes, les Godelureaux), avant de passer de l’autre côté de l’objectif avec Mocky (les Vierges), réalisant le Fratricide (1967), l’Ecume des jours (1968), Qui de nous deux (2006) et, surtout, Histoire d’A avec Marielle Issartel, film interdit et diffusé coûte que coûte en 1973, une date dans l’histoire du droit à l’avortement en France. Il a été inhumé lundi à Montparnasse."

Libération, le 25 mai 2011.


Kikiafékoi

Réalisation : Charles Belmont et Marielle Issartel

Producteur : Charles Belmont

Image : Philippe Rousselot

Son : Pierre Lenoir

Montage : Marielle Issartel

Musique originale : Laurent Schwartz

Société de Production : Riga Films

Distribution : Claude Nedjar