notre vidéothèqueTous les films

L’empreinte

Guillaume Bordier - 2008 - 47’


La fête du Pain ! Un évènement auquel PEC ne pouvait que s’associer ! Depuis douze ans maintenant, on envahit régulièrement ce lieu de la Barreyrie pour y poser nos projecteurs, écrans, réunions, anniversaire... Et voila que Michel, Françoise, Momo, Monique célèbrent vingt et un an de pain ... Combien de "clients" sont devenus des amis et quelquefois aussi les nôtres... Des rituels se sont installés, et le vendredi après midi, ce n’est pas une boulangerie qui s’ouvre mais un lieu amical, d’échange, de rigolade, de verres levés, parce que tous les prétextes sont bons, des moments forts, précieux et irremplaçables...
Alors c’était évident le cinéma se devait d’être là, l’un des moments que les hôtes ont prévu.
Ce sera forcement un rendez vous à ne manquer sous aucun prétexte !

Pour célébrer ce moment, on a choisi un film sur la fabrication du pain certes, mais pas n’importe ou... Dans un monde ou rien n’est facile ni évident et où le symbole fort qu’est ce rituel du pain prend tout son sens et sa force ...


Réalisé en 2008, le film de 47 minutes suit une dizaine de travailleurs dans une boulangerie en Afghanistan. Douze heure par jour, chacun à son poste répète inlassablement les mêmes gestes sans plus même y penser. Dans ce grand ballet mécanique, la présence de la caméra va susciter leur curiosité et des réflexions sur le monde extérieur.

"De Herat, "Perle du Khorassan", haut lieu de la Route de la Soie, objet de toutes les convoitises, hier comme aujourd’hui, "L’Empreinte" choisit de ne nous montrer que l’aspect le moins exotique, mais aussi le plus vivant : la pression du travail sur les hommes dans une boulangerie. Hors de ce lieu clos qu’est la boulangerie, pas d’image, seulement des bruits, le vrombissement des motos, le ronronnement des voitures, les inévitables coups de klaxon, des rires d’enfants...

Rien du dehors ne vient perturber le rythme effréné du travail, pas même les allées et venues des clients. La boulangerie, ici, n’est pas un commerce, mais un centre de production vétuste aux murs verts, roses ou bleus, une petite usine fermée sur son activité et qui impose son rythme, sa respiration et ses cadences, aux hommes qui y vivent comme à la caméra. Si les phases s’enchaînent, du pétrissage au façonnage et à la cuisson, si les gestes se répondent d’un poste à l’autre, chacun en même temps est enfermé dans la répétition de son geste, replié sur soi, si bien qu’à l’enfermement de la boulangerie sur elle-même répond un deuxième enfermement des boulangers sur eux-mêmes. Même les pauses ne les rassemblent pas : chacun semble perdu dans ses pensées, l’un prise du naswar , qui apporte l’ivresse et le plaisir, un autre savoure son thé. Les quelques mots qu’ils échangent alors concernent surtout le réalisateur et ce pays si lointain, si différent, d’où il vient. Le hors-champ, pour eux, ce n’est pas Herat et au-delà, l’Afghanistan, mais la France et nous, les spectateurs." (Yann Lardeau


KIKAFAIKOI

AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)
Guillaume Bordier
IMAGE
Guillaume Bordier
SON
Christophe Dauder
MONTAGE
Guillaume Bordier, Saul Mêmeteau
PRODUCTION / DIFFUSION
Guillaume Bordier
ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)
Guillaume Bordier, BPI (Bibliothèque publique d’information), La Maison du doc

SON
Christophe Dauder
MONTAGE
Guillaume Bordier, Saul Mêmeteau
PRODUCTION / DIFFUSION
Guillaume Bordier

Filmographie de Guillaume Bordier
- J’ai pas tué Saddam ! (2004)
- L’Empreinte (2007)
- Le Reflux (2013)


Réclame...
d’ordinaire on donne envie avec un extrait vidéo... et là aucun extrait trouvé... Il faut juste savoir que guillaume Bordier est un réalisateur indépendant,, sans moyens comme beaucoup mais sans médiatisation aussi. C’est dommage mais ce film vu à Traces de Vies il y a quelques années résonne encore dans notre mémoire, la preuve ....
Pas de reclame


    Depuis 2013 que nous savons archiver les dates des séances, ce film a été ou sera projeté :
    Le 29 avril 2017 à 17h30 à Roumegoux, à la ferme de la Barreyrie