notre vidéothèqueQuand c’est pas du cinéma ...

L’oeil écoute : "nave<->va<->sonora"

Thomas Charmetant


Un souffle dans les feuilles. Mais pas du vent, pas du vide. De la bise légère, du son, du bon, du beau.

Ça faisait longtemps qu’on en parlait. Longtemps qu’on avait envie de ça.
Depuis un bout de temps déjà, on diffuse des films documentaires. La première fois qu’on en voit un, ça fait tout drôle. C’est beau, ça touche là ou y faut, c’est parfois dur, des fois marrant. Il est rare que ça laisse indifférent. C’est une première fois. Souvent ça remue, ça donne envie d’aller plus loin, d’en parler. Quand ça vous chamboule, ça nous rappelle notre première fois à nous. Celle qui fait qu’on a plaisir à nous remuer pour ce cinéma là.

Ça fait longtemps qu’on en parlait alors voilà, on s’y est jeté. Cette fois, on vous a invité à notre première en documentaire sonore. On savait un peu ce que ça faisait pour avoir pratiqué la chose dans des festivals à droite à gauche. On savait surtout qu’on adore ça. Alors on a demandé à Thomas Charmetant , un professionnel polymorphe (menuisier, musicien, luthier, électroacousticien...), une belle personne surtout, de venir nous faire écouter quelque chose de sa fabrication. C’était "nave-va-sonora". Un doc sur les bruits de la navigation. Dedans, y a du bruit, du son brut, les paroles vraies de machinos. Y a aussi des poèmes, des moments de grâce, en suspension. Y a des bruits, mais au delà, y a les gens qui font qu’ils sont et qui nous en parlent. Des humains quoi.

Thomas était là pour nous parler de son travail, de ses chantiers en cours. Pour répondre aux questions sur ce métier un peu sorcier de la radio et partager un moment de rencontre. Merci Thomas.

Pour vous proposer une soirée comme celle là il nous fallait aussi une salle. C’est Tim qui nous a prêté son Béliache pour l’occasion. Histoire d’être au chaud. Tout confort dans les frimas de ce début d’année. Merci Tim.

On attendait cette soirée avec impatience et on espère vraiment qu’elle vous a plu.

Et puis, je sais pas si vous avez vu, mais la super affiche, la dame au coquillage, c’est Xavier qui l’a commise, et elle est trop belle !


Un savant collage de son, de paroles, de poèmes aussi, le tout mitonné par un savant touche à tout. Un doc qui parle de l’eau, des bateaux et des hommes qui vont avec.

Le réalisateur

C’est le deuxième à gauche parmi d’autre chercheurs de son de France Culture

Thomas Charmetant est compositeur électroacoustique, instrumentiste, arrangeur, documentariste radio, collecteur d’archives et travailleur sonore. Il collabore depuis une quinzaine d’années avec des musiciens, écrivains, danseurs, performers, plasticiens, radios publiques ou associatives, groupes de rock comme Arno Calleja, Charles Pennequin, Thierry Aué, Kristoff K. Roll, Paul Dutton, Manuel J. Grotesque, Paul Laurent, Emilie Borgo, Franck Gourdien, à France Culture, Radio Campus Orléans, sur la voie publique, en milieu scolaire, à l’hôpital, dans des galeries d’arts, des musées, des scènes et des festivals d’Europe et d’Amérique du Nord . . .


Voir en ligne : Le site de Thomas Charmetant