notre vidéothèqueTous les films

Le silence des nanos

De Julien COLIN, 2007, 75’



L’action se déroule sur l’écran d’un ordinateur connecté au réseau. De lien en lien, de site en site, de téléchargement en téléchargement, le film révèle l’histoire de ces technologies émergentes, les visions et les rêves dont elles procèdent ou qu’elles génèrent. Mais aussi les craintes qu’elles suscitent et les questions... qui ne sont sans doute pas nouvelles – notre rapport à la technologie, au développement, au progrès – mais qui, devant la révolution technologique annoncée, s’imposent avec acuité.

Articles

- Attention : ce film n’est pas un film sur les nanotechnologies ! On n’y voit pas le nanomonde (de toute façon invisible, même pour un œil électronique).
Il ne s’agit pas non plus d’un documentaire scientifique et technique. En revanche, on y découvrira le petit univers de ceux qui — scientifiques, ingénieurs, politiques, industriels, journalistes, militants et philosophes — parlent des nanos pour les promouvoir, les interroger ou les dénoncer.

Quel monde, quelle société, quels rapports entre les humains induisent ces techniques et les objets qu’elles produisent ? Le monde diplomatique

- L’action se déroule sur l’écran d’un ordinateur connecté au réseau. Une navigation dans le cyberespace permet de découvrir ce que recouvrent les nanotechnologies en terme de programme.

De lien en lien, de site en site, de téléchargement en téléchargement, le film révèle l’histoire de ces technologies émergentes, les visions et les rêves dont elles procèdent ou qu’elles génèrent. Mais aussi les craintes qu’elles suscitent et les questions... qui ne sont sans doute pas nouvelles, notre rapport à la technologie, au développement, au progrès ; mais qui, devant la révolution technologique annoncée, s’imposent avec acuité.

Il ne s’agit donc pas d’un documentaire scientifique et technique, qui soit la défense et l’illustration voire la vulgarisation des recherches en cours. Au contraire, il s’agit d’un film réflexif sur les technologies émergentes, d’une mise en questionnement critique et néanmoins rationnel de l’activité scientifique et du développement technologique d’un point de vue anthropologique. Doc Lussas

“La science ne pense pas”, écrivait Heidegger. Il ajoutait que la philosophie ne pense pas non plus. « Pas encore ». Cependant la science rêve ; et c’est bien ce dont il est ici question.

Vidéo : Julien Colin à Quimper

Site du documentaire

www.lesilencedesnanos.com

Ce film est diffusé librement sur la proposition de son auteur, Julien Colin. Nous vous encourageons vivement à soutenir cette initiative en commandant un DVD sur le site du film par exemple.