notre vidéothèqueTous les films

Ma mondialisation

De Gilles PERRET ? 2006, 86’



Fonds de pension, délocalisation, mondialisation font désormais partie de notre langage quotidien, mais demeurent des notions abstraites, souvent angoissantes.

À travers le regard plutôt "atypique" d’un chef d’entreprise de la vallée de l’Arve, haut lieu de la mécanique de précision en Haute-Savoie, "Ma mondialisation" raconte cette phase récente du capitalisme dominé par des mécanismes financiers "globaux" et implacables.

Victimes de leur succès, la plupart des entreprises de cette vallée ont été peu à peu rachetées par des fonds de pension anglo-saxons dont l’unique souci est la rentabilité maximale dans des temps records.

La pérennité des entreprises ne fait pas partie de leurs priorités. Depuis peu, les clients de ces industriels que sont les constructeurs automobiles leur imposent de délocaliser sous peine d’être rayés de la liste des fournisseurs.

Incapables de faire face à cette nouvelle donne, nombre d’entrepreneurs de la vallée de l’Arve finissent par se demander s’ils n’ont pas été dépassés par un modèle économique qu’ils auraient trop longtemps cautionné.


“Le conte archiréaliste et par instant drolatique de la « success story »d’un entrepreneur des Alpes à l’heure de la
délocalisation. ” - LIBÉRATION

“A elle seule, l’histoire de cette vallée raconte toute l’histoire récente du capitalisme.” FRÉDÉRIC LORDON Economiste

“Le film est une leçon d’économie internationale vue à travers des hommes pris dans les contraintes du marché mondialisé.” LE DAUPHINÉ LIBÉRÉ


Gilles PERRET

Une illustration parfois drôle, et le plus souvent cruelle, du choc des cultures entre l’industrie et l’univers de la finance.

“On a l’habitude d’entendre syndicalistes et ouvriers s’exprimer sur les inquiétudes nées de la mondialisation, mais jamais les patrons. Je crois que l’originalité du film est de donner à écouter leurs arguments, qu’on les juge recevables ou non.

Ce qu’ils nous disent, c’est qu’ils ne sont plus très à l’aise dans ce monde-là,qu’ils sont en passe de se faire rattraper par un modèle économique qu’ils ont, pendant de nombreuses années, largement soutenu.

C’est difficile, ils ont travaillé énormément et n’ont pas eu le temps de l’analyse, du recul.

Bien sûr, ils ne vont pas mettre le système en cause, ce ne sont pas des révolutionnaires dans l’âme, mais ils se rendent bien compte qu’il y a quelque chose qui ne marche plus, qu’ils sont en train de se faire déposséder de leur outil.”

D’après un entretien avec Yvon Chaloyard, à l’antenne de Radio Plus, mai 2006.

--------------------------------------------------------

Le Monde

Mondialisation : voilà un mot que presque tout le monde emploie sans que presque personne ne sache exactement ce qu’il recouvre.

Partant de ce constat, le documentariste Gilles Perret a eu l’idée de tourner un film à même de rendre tangible un concept économique abstrait, et ses corollaires (délocalisation, fonds de pension), dissimulant une réalité souvent vécue comme tragique.

Afin d’illustrer son propos, il a porté son choix sur l’une des quelque 500 entreprises spécialisées dans le décolletage - fabrication de pièces métalliques destinées principalement à l’industrie automobile - que compte la vallée de l’Arve (Haute-Savoie).

Suivant le patron de cette petite entreprise sur ses différents sites de production, en France et à l’étranger (Chine et République tchèque), lui donnant largement la parole tout en recueillant de nombreux autres points de vue, Gilles Perret met au jour la logique d’un modèle économique fondé sur la rentabilité à court terme.

En dépit d’une réalisation un peu basique, Ma mondialisation est d’une incisive clarté, facilitant la compréhension d’un phénomène social essentiel.

Le 16 11 2006


Extrait du film


Le réalisateur

MA MONDIALISATION est le 10ème documentaire de Gilles Perret, 38 ans, habitant à Mieussy en Haute- Savoie. Il s’applique à évoquer les problèmes du monde à travers des personnages de son entourage. Après T.I.R.-TOI DU MONT-BLANC consacré aux opposants au retour des camions à Chamonix et 8 CLOS À EVIAN consacré au G8 d’Evian,
MA MONDIALISATION est le 3ème film consacré à la politique et l’économie mondiales. Par ailleurs, Gilles Perret collabore au magazine de la montagne de France 3, “Chroniques d’en Haut”.


Production / Diffusion : Mecanos productions, Vaka (La), France 3 Rhône-Alpes Auvergne