notre vidéothèqueTous les films

Rue Santa Fe

Carmen Castillo, 2007, 1h38


La communauté de Commune Cere et Rance engage sur la saison 2014-15 un travail autour de la mémoire avec la conteuse Bernadette Bidaude. Ils nous ont demandé un film sur ce thème.
Rue Santa Fe, lorsque nous l’avons vu au festival La Belle Rouge, nous est de suite apparu comme une évidence. C’était Le film qui convenait. Certes la version courte de 98 min (contre 2h40 pour la version normale !) que nous diffuserons ne pourra faire le tour de la question, mais elle fait déjà ressortir toute la complexité des liens qu’on garde avec sa propre mémoire, sa propre histoire ... et l’Histoire tout court.
Un film à voir absolument.
La soirée se prolongera avec un spectacle de Bernadette Bidaude, autour de la mémoire, donc ...


Tant que nous serons vivants, nos morts ne seront pas morts
Un film sur l’engagement politique, au plus près de la vérité d’une femme chilienne, Carmen Castillo, qui survit à son compagnon, Miguel Enriquez, chef de la Résistance contre la dictature de Pinochet, mort au combat, rue Santa Fe, dans les faubourgs de Santiago du Chili, le 5 octobre 1974.

En 1965, au Chili, création du MIR, mouvement de la gauche révolutionnaire. Le 4 septembre 1970 victoire de Salvador Allende, premier président socialiste du Chili. Le MIR a appelé à voter pour lui.

Le 11 septembre 1973 coup d’état militaire d’Augusto Pinochet. La junte prend le pouvoir et tente d’éradiquer toutes formes d’opposition. Le MIR passe dans la clandestinité et la lutte armée.

Le 5 octobre 1974 dans la rue Santa Fe, Miguel Enriquez, chef de la résistance clandestine et du Mir est abattu par la Dina (services secrets de Pinochet) et les militaires. Sa compagne Carmen Castillo, enceinte et blessée, est expulsée du Chili en novembre 74. Exilée en France, elle ne revient réellement au Chili que trente ans plus tard.

Un récit tendu par une interrogation :
tous ces actes de résistance valaient-ils la peine ?
Miguel et les autres sont-ils morts pour rien ?
Au fil des rencontres avec les habitants de la rue Santa Fe, la famille, les amis, leurs vies, leurs visages, Carmen Castillo parcourt un chemin, qui va de la clandestinité à l’exil, des jours lumineux d’Allende aux longues années sombres de la dictature, avec tous ceux qui ont combattu et ceux qui résistent encore aujourd’hui.
Se tissent l´histoire d’une génération de révolutionnaires et celle d’un pays divisé. La quête du sens de ces vies engagées nous conduira dans les sous-sols d’un pays amnésique où les morts ne sont pourtant pas morts et où les jeunes inventent, une nouvelle fois, un rêve.


La réclame


Les critiques sont unanimes sur ce film "indispensable". De Télérama aux cahiers du cinéma, en passant par le Monde ou le Nouvel Obs. On lira aussi l’entretien de Daniel Bensaïd avec Carmen Castillo à propos du film.


Kikiafekoi

Auteur : Carmen Castillo
Image : Ned Burgess - Raphael O Byrne
Son : Jean-Jacques Quinet - Damien Defays
Montage : Eva Feigeles
Producteur : Les Films d’Ici / Serge Lalou -Parox / Sergio Gandara - Les Films de la Passerelle / Christine Pireaux / INA - Love Stream
Distributeur : Ad Vitam


Voir en ligne : Sur le site du producteur


    Depuis 2013 que nous savons archiver les dates des séances, ce film a été ou sera projeté :
    Le 11 avril 2015 à 18h00 à Saint Mamet, Maison de la Jeunesse