notre vidéothèqueTous les films

Trois frères pour une vie

Gilles Perret, France, 1999, 68 min


Nouvelle diffusion en octobre 2011 pour ce magnifique film un peu culte pour nous. Eh oui, c’était notre première projection en mars 2005, à la Barreyrie, alors que nous utilisions encore le matériel des copains de PEC Corrèze et que nous ne nous appelions encore que "association pour la création de Peuple et Culture Cantal". Le choix était bon et l’émotion suscitée par le film n’a certainement pas été pour rien dans notre enthousiasme à poursuivre l’aventure. Cette fois c’était à Maurs avec le CCAS : 55 personnes et une très riche discussion.
En y regardant bien, Gilles Perret est le réalisateur dont nous avons projeté le plus de films (voir Ma mondialisation et Walter...).


Ils sont trois frères, paysans, arrivés à l’heure de la retraite et des questionnements douloureux ...

La première séquence date de 1972, en Haute-Savoie, quand trois frères déjà exploitants dans un petit village se lancent ensemble dans l’aventure de l’agriculture dite "moderne" et construisent un immense bâtiment pour vaches laitières.

Gilles Perret les retrouve 30 ans plus tard, alors qu’ils s’approchent de la retraite et préparent la reprise de la ferme, qui est une réussite économique. C’est donc l’heure des bilans et d’un retour douloureux sur toute une vie consacrée au travail. Les trois ont toujours vécus ensemble, pas malheureux, mais n’ont pas eu de vie de famille et se demandent bien quel sens donner à cette existence.

L’un d’eux résume tout cela en un triste "c’est un succès économique mais c’est un échec sur le plan humain..."

Filmé avec beaucoup d’empathie et de discrétion, le réalisateur recueille ces bribes de réflexions et de confidences naturellement, sans rien forcer. C’est très beau, profond et vrai. Beaucoup de paysans, mais pas que, se retrouveront et seront touchés par cette réflexion humaine sur le travail, la solitude, les priorités qu’on se donne.


La bande-annonce :


Les mots du réalisateur

Qu’est-ce qui peut caractériser vos films ?

Ma vision de réalisateur ? Comment dire ? Ce qui est certain, c’est que je ne travaille pas sur l’éphémère mais sur l’évolution de la société. Je fais dans l’humain ; je pars du “local”, à travers des portraits de gens proches, pour évoquer les grands changements de ce monde, et comprendre comment cela touche directement les gens, leur faire dire ce qu’ils en pensent. Je me suis vite rendu compte que cette approche parlait aux gens, que cela les concernait.

Êtes-vous ce que l’on appelle un cinéaste engagé ?

Je ne le dirais pas comme ça. Je n’ai pas de dogme. Mais j’ai un parti pris que j’assume ! Mes films sont hyperréalistes, il n’y a pas d’affabulation, c’est la réalité, telle que je la constate en tout cas. Ma démarche est toujours la même : face à tel ou tel problème, partir du quotidien pour voir comment on en est arrivé là


Kikiafékoi

Réalisateur : Gilles Perret

Montage : Stéphane Perriot

Production / Diffusion : K Production, Cités télévision


Voir en ligne : Le site de Kproduction